Modèle de nicosia 1966

Les modèles de comportement des consommateurs ont été critiqués et évalués auparavant. Toutefois, les critiques antérieures ont généralement été techniques (c.-à-d. méthodologiques), en s`adressant à la validité, à la mesurabilité et à la testabilité des concepts et des variables de ces modèles (Jacoby 1978). Il est maintenant nécessaire de diriger les efforts d`autocritique sur la substance et la plénitude conceptuelle de ces modèles et/ou théories. [Comme les termes «modèle» et «théorie» sont utilisés simultanément dans la littérature sur le comportement des consommateurs, nous utiliserons les deux termes. L`effort réel dans le domaine est de trouver des théories sur les processus de décision de consommation. Les modèles seront la première étape dans cette direction.] Une discipline nouvellement en développement a particulièrement besoin de ce type de critique. Le comportement des consommateurs la recherche et la littérature poussent dans de nombreuses directions. Parmi ceux-ci, la recherche d`attitude, les processus décisionnels d`achat, les attitudes post-achat et d`autres processus cognitifs, la recherche sur la mise à l`échelle psychométrique, etc. Dans chacun de ces sujets, de nombreuses théories à petite échelle sont également développées. Théorie d`attribution, théorie de dissonance cognitive, diffusion des théories d`innovations sont quelques-unes de ces.

Cependant, les développements les plus importants dans la discipline de comportement de consommateur sont les modèles (ou les théories) du comportement de consommateur (ou d`acheteur) qui combinent et composent les ci-dessus et d`autres recherches. Les modèles les plus connus sont Nicosie (1966), Howard et Sheth (1969), Engel, Kollat, Blackwell (1973), Andreason (1965), Hansen (1972) et Markin (1974). Ces modèles seront examinés ici dans le but de critiquer les orientations dominantes dans le développement théorique dans le comportement des consommateurs pas un par un, mais du point de vue de certaines approches et hypothèses communes à tous ces modèles. Avec ce modèle, Nicosie a été en mesure de représenter le comportement du consommateur lorsque les récepteurs d`un message et a des agents dans le processus d`achat généré par ce flux d`informations d`une entreprise. Le modèle de comportement des consommateurs de Nicosie n`offre aucune explication détaillée des facteurs internes, qui peuvent affecter la personnalité du consommateur, et comment le consommateur développe son attitude envers le produit. Par exemple, le consommateur peut trouver le message de l`entreprise très intéressant, mais pratiquement il ne peut pas acheter la marque de la firme parce qu`il contient quelque chose d`interdit en fonction de ses croyances. Apparemment, il est très essentiel d`inclure de tels facteurs dans le modèle, qui donnent plus d`interprétation sur les attributs affectant le processus décisionnel. Le modèle de comportement des consommateurs de Nicosie a été développé en 1966 par le professeur Francesco M. Nicosia, un expert en matière de motivation et de comportement des consommateurs.

Ce modèle se concentre sur la relation entre l`entreprise et ses consommateurs potentiels. Le modèle suggère que les messages de la firme (publicités) influencent d`abord la prédisposition du consommateur vers le produit ou le service. Sur la base de la situation, le consommateur aura une certaine attitude envers le produit. Cela peut entraîner une recherche du produit ou une évaluation des attributs du produit par le consommateur. Si l`étape ci-dessus satisfait le consommateur, il peut donner lieu à une réponse positive, avec une décision d`acheter le produit sinon l`inverse peut se produire. En regardant le modèle, nous trouverons que l`entreprise et le consommateur sont reliés entre eux, l`entreprise tente d`influencer le consommateur et le consommateur influe sur l`entreprise par sa décision. L`auteur d`un modèle f. a. Nicosie a identifié trois étapes qui déplacent progressivement le consommateur en cours: Nicosie, Francesco M., (1966), processus décisionnel des consommateurs: implications marketing et publicitaires, Englewood Cliffs, NJ-Prentice Hall.

Comments are closed.